Modele week end cuir center

Vegan designer @stellamccartney espoirs pour une industrie de la mode sans cuir. Vegan, designer et activiste Stella McCartney espère qu`un jour l`industrie de la mode sera libre de vêtements et d`accessoires en cuir… Cependant, tandis que la fourrure d`amerrissage est un bon début, elle ne va pas assez loin, elle prétend… Pull matelassé automne` 14 avec le travail de Gary Hume. Photo par Pamela Berkovic… #veganfashionweek #veganfashion #thefutureoffashion #stellamccartney #inspiration showgoers offre adieu à Lincoln Center en février, comme l`espace West Side enveloppé cinq ans comme la maison de la semaine de la mode Mercedes-Benz. Mais même avant que le contrat de l`organisateur de Show WME/IMG avec le lieu n`ait pas été renouvelé, beaucoup de designers étaient devenus désenchantés avec l`atmosphère surchauffée commercialement des tentes et avaient déjà débordés à d`autres endroits. Spring Studios, Park Avenue Armory, ArtBeam, Vanderbilt Hall au Grand Central Terminal, Skylight Modern et même la serre Duggal au Brooklyn Navy Yard ont été parmi les lieux de cette saison. “Mais s`ils vont faire l`effort d`avoir une semaine de la mode Vegan,” at-il dit, “je devais venir.” Rienda envisage de continuer VFW chaque année dans différentes villes de mode-Forward. Vegan Fashion Week débutera le 2 février, 2019 et les billets peuvent être achetés ici pour $20 à $60 pour un laissez-passer de deux jours. Dans la soupe alphabet des abréviations Fashion Week — NYFW, LFW, MFW, PFW, et coll. — Emmanuelle Rienda ajoute une autre: VFW.

Elle organise la toute première semaine de la mode Vegan à Los Angeles le 1er février, quelques jours avant l`automne 2019 montre officiellement coup d`envoi à New York. À première rougir, une Fashion Week organisée autour du véganisme semble certes un peu, bien… Intense. Même Rienda concède que la marque végane peut avoir une nuance vaguement agressive et de jugement, en particulier lorsqu`elle est appliquée à la mode. Pourtant, la planification de toute Fashion Week est une entreprise sérieuse, et encore moins une qui est à Los Angeles avec des marques émergentes et disruptives. Mais Rienda a essentiellement travaillé à ce sujet pour la dernière décennie: elle est arrivée à L.A. de Paris en 2008 pour ouvrir une salle d`exposition pour les designers Français qui cherchent à s`étendre sur le marché américain-les marques qui, le plus souvent, étaient de la variété de la mode rapide. «D`une certaine manière, Je contribuais à la mode rapide», admet-elle. «J`étais déjà végétarien [à cette époque], mais j`ai eu une réalisation personnelle quelques années plus tard et je suis devenu végéta lien. Je me sentais comme j`avais besoin d`aligner mes valeurs avec ce que je faisais [dans mon travail].

La vente de ces produits n`a plus RÉSÉ — elle affectait les animaux mais aussi les humains et la planète. ” Elle a donc fermé son showroom, a travaillé comme styliste en se concentrant sur des vêtements respectueux des animaux, et a finalement introduit ces marques aux célébrités et aux jeunes stars hollywoodiennes. «Je coiffais ces enfants de Disney, et j`ai été étonné parce qu`ils voulaient porter la mode sans animaux», dit-elle. “C`est la nouvelle généra tion.” “Fashion Week est devenu quelque chose d`extraordinaire pour l`énergie, l`art, le paillettes et le glamour. Cette industrie est plus vitale que jamais et emploie 180 000 personnes.